Critique saison 1 de « The 100 »


Sans titre 2

Après une apocalypse nucléaire causée par l’Homme lors d’une troisième Guerre Mondiale, les 318 survivants recensés se réfugient dans des stations spatiales et parviennent à y vivre et à se reproduire, atteignant le nombre de 4000. Mais 97 ans plus tard, le vaisseau mère, l’Arche, est en piteux état. Une centaine de jeunes délinquants emprisonnés au fil des années pour des crimes ou des trahisons sont choisis comme cobayes par les autorités pour redescendre sur Terre et tester les chances de survie. Dès leur arrivée, ils découvrent un nouveau monde dangereux mais fascinant…

CRITIQUE

Cette série ne m’attirait pas spécialement au départ. Puis après avoir lu beaucoup de critiques positives sur instagram,  je me suis laisser tenter. Verdict? J’adore!

Bon ok, les premiers épisodes ne cassent vraiment pas des briques. Ils sont longs, pas spécialement intéressants, et les acteurs sont moyens. Mais au fil des épisodes, on commence à s’attacher à ces personnages. Pour ma part, mes coups de coeurs restes Octavia et Lincoln, avec leurs histoires à la Roméo et Juliette. Il est si doux, mais si combatif à la fois. Un homme un vrai. J’avais beaucoup de mal avec Bellamy au départ, et finalement, je l’apprécie beaucoup. Il fait tout pour sauver sa soeur. Clarke est un peu quelconque pour moi. Finn & Raven sont des personnages intéressants.

Sur l’arche sont restés les adultes. Leurs intrigue n’est pas aussi divertissantes que chez les ados, mais elle à l’audace de faire réfléchir. Et les acteurs ont un bien meilleurs niveaux. En même temps, il y a beaucoup de têtes d’affiches. Les Grounders aussi sont efficaces, même si il y a de quoi se poser de nombreuses questions. L’épisode final est une bombe, je suis restée sur le cul, et les 30 secondes finales nous font un virement de situation à la Lost que j’ai hâte de voir le processus.

MA NOTE: 16/20

Critique Saison 2 de « Devious Maids »


Sans titre 2

CRITIQUE

Cette saison à vraiment était riche en changements, émotions et rebondissement pour nos 4 protagonistes principales ainsi que pour les riches de Beverly Hills.

Commençons par celle qui l’histoire m’a le moins intéressé, Zoila! Elle n’a pas d’intrigue à proprement parler excepté la relation qu’elle entretient avec son ex mari et Javier (au passage, Javier à un charme fou), je trouve dommage de ne pas avoir tourné une histoire autour de son personnage. Geneviève, son employé est toujours aussi belle et drôle, j’espère qu’elle ne quittera pas la série suite à sa maladie. Son personnage est si drôle et attachant. Valentina joue un rôle plus important que sa mère dans cette saison. J’adore le couple qu’elle forme avec Rémi et l’intrigue autour d’Ethan a bien été exploité. Même si je n’approuvais pas leur relation.

Venant en à Marisol. Je déteste complètement sa relation avec Nicholas. Mais il fallait bien cela pour exploiter l’intrigue avec Opal et son passé. Je trouve cela peu intéressant et divertissant, et le passé d’Opal et Nicholas ne m’a pas spécialement intéressé.

Carmen à eu une saison assez mouvementée. Elle est l’un de mes personnages favoris par sa force de caractère et son mental. Elle à tout de même assistée à un meurtre (Pauvre Alejandro, je l’aimai bien) et à un cambriolage. Son intrigue est drôle, même si c’est elle qui amène le sourire et elle a eu pas mal de situations cocasses.

La palme revient à Rosie. J’ai adoré toute son intrigue autour de sa nouvelle famille d’employeur. Reggie était un manipulateur au top. Kenneth est attachant et sa femme et sa fille endosse leur rôle à merveille. Son fils est trop chou, sa relation entre Reggie et Mister Spence laisse un nuage de suspense et son mariage finale termine en apothéose. Grandiose pour Rosie!

Petite parenthèse pour le couple Evelyn, Adrian et leur homme de main Tony! J’ai adoré cette saison et l’adultère d’Evelyn. Adrian devient un homme attachant, et Evelyn est vraiment une Bitches!

MA NOTE: 17,5/20