Critique Amytiville


amityville-27170-250-400

La nuit du 13 novembre 1974, le commissariat de Suffolk reçoit un appel affolé, en provenance de la communauté d’Amityville. Un spectacle d’horreur attendait les policiers: six membres d’une même famille avaient été massacrés. L’auteur du crime, Ronald DeFeo Jr., passa rapidement aux aveux. Il déclara avoir tué son père, sa mère et ses quatre frères et soeurs après avoir entendu des « voix » émanant de la cave. Un an plus tard, George et Kathy Lutz emménagent avec leurs trois enfants dans la maison d’Amityville, convaincus d’avoir trouvé la résidence de leurs rêves….

CRITIQUE

Je vais être direct avec vous, j’ai clairement adoré ce film. Cela faisait un petit moment que je n’avais pas autant accroché avec un film d’horreur basé sur une « histoire vraie ». Commençons par les décors: La maison, qui, au premier abord, semble être une maison tout à fait plaisante de l’extérieur, donne un ton glacial et sombre de l’intérieur. Les pièces sont quasi toutes dépourvus de lumière, elles sont grandes et il n’y a aucun charme. De plus, le fait qu’elle soit isolée de tout donne un aspect assez glauque au film. En fait il y a la maison, le lac, le hangar à bateau et le néant.

Je dois d’abord vous dire que je n’ai aucun souvenir du 1er Amytiville, donc je vais passer uniquement sur le visionnage de celui ci et ne pas le comparer à son prédécesseur. La scène d’ouverture est grandiose, un massacre bourrin et efficace qui annonce un film rempli de scènes spectaculaires… Malheureusement, le film n’est pas aussi bon que cette scène d’entrée. Il peine à se lancer mais le ton est froid et les personnages sont plus ou moins crédible. Ryan Reynolds, dans le rôle du beau père, assure son rôle et est sans doute le personnage le plus complet et réussi du film. Il passe d’une réaction à une autre avec une facilité déconcertante. La jeune Chloé Moretz est la plus petite de la famille, elle aussi est crédible et prenante dans toutes les scènes ou elle apparait. La jeune Mélissa George semble galérer un peu plus au côté de ces 2 acolytes, mais s’en sort malgré tout. Seul les 2 jeunes garçons sont quelques peu inutiles et n’apporte rien de plus à l’histoire.

Je retiens tout de même une scène assez marquante (la promenade sur le toit) qui pour moi est une scène intense en stress et en palpitation. Le reste du film est assez linéaire et sans surprise mais est tout de même plaisant à regarder.

MA NOTE: 14/20

Publicités

Une réflexion sur “Critique Amytiville

  1. Moi aussi j’avais bien aimé la scène de la promenade sur le toit ^^ Mais au final, je n’avais pas spécialement adoré ce film, j’ai bien aimé mais sans plus 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s