Critique, Le mensonge de ma vie


my-life-as-a-dead-girl

«Une jeune femme dont le souteneur a tué son amie par erreur prend son identité pour intégrer sa famille que la défunte avait fuie des années plus tôt.»

CRITIQUE

Premièrement, je tiens à m’excuser pour l’affreuse image qui accompagne cette critique. Mais ce film, étant plutôt un téléfilm, il ne possède donc pas de véritable jaquette et est assez difficile à trouver. Je dois vous avouer que je suis tombé sur ce film par hasard un après-midi en zappant devant mon écran de télévision. Ayant vu la sublime Kirsten Prout (Kyle XY ou encore The Lying game) à l’affiche dans le générique d’entrée, je me devais de voir ce téléfilm avec une actrice que j’affectionne beaucoup. Malheureusement, elle n’est présente que 5 minutes et disparait de nos écrans par la suite. Mais l’intrigue me semblait plutôt intéressante pour un téléfilm et j’ai un penchant pour les films d’usurpations d’identités.

Cassie Scerbo est donc l’actrice principale. Elle y incarne Brittany, qui après l’assassinat de sa meilleure amie, prend sa place et se fera appelé Chelsea tout au long du métrage. Je ne connaissais pas spécialement l’actrice, excepté pour son rôle de mini peste dans American Girls 4, mais je dois admettre qu’elle me laisse une vision assez positive de son interprétation dans ce drame familial. L’histoire est divertissante, les personnages sont tous plus ou moins crédibles et les réactions de chacun sont « normales ».  J’ai également beaucoup apprécié Zach, son petit ami, pour qui j’ai eu un petit coup de cœur car très mignon, gentil et surtout très attentionné. Les parents sont malheureusement moins convaincants dans leur interprétation.

Il y a malgré tout un point noir a tout cela. Le final! Je le trouve bâclée au plus haut point. Je vais tenter de ne rien vous spoiler, mais le twist final est une connerie que je pense personne n’aurai accepter dans la vie réel. Une acceptation de la vérité beaucoup trop simple et beaucoup trop rapide pour pouvoir apprécié ce film totalement. Une déception pour un téléfilm qui m’avait tout de même attiré pendant plus de 2 heures. Malgré cela, ce film étant un téléfilm digne d’un après-midi pluvieux, je ne peux que vous le conseiller si il repasse un jour sur nos écrans.

MA NOTE: 14/20

Tag les Réseaux Sociaux


Sans titre 11

  1. Twitter: Un livre court qu’on a apprécié? Le 1er opus de la saga « Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire » que j’ai dévoré assez rapidement et qui est écrit super grand.
  2. Facebook: Un livre massivement recommandé: Je dirai Coeur cerise, également le 1er tome. Honnêtement, toutes les youtubeuses en parlaient et j’ai adoré ce bouquin.
  3. Tumblr: Un livre lu avant qu’il ne devienne populaire: Je dirai La femme parfaite est une connasse. J’avais lu ce livre avant son grand boum il y a maintenant quelques années. Et pour tout vous avouer, il ne m’a pas spécialement convaincue.
  4. Myspace: Un livre dont on n’arrive pas à se souvenir si on l’a apprécié: C’est assez difficile comme question mais je répondrais Une vie de Guy de Maupassant, ne me rappelant plus trop de l’intrigue ni de mes souvenirs envers ce livre.
  5. Instagram: Une belle couverture: Sans aucun doute le livre de Tonya Hurley qui s’intitule Ghost Girl et que j’ai acheté uniquement pour sa couverture. Je n’avais même pas lu l’intrigue qu’il était déjà dans mon chariot.
  6. Youtube: Un livre qu’on aimerait voir adapter: Sans hésitation, La décision de Isabelle Pandazopoulos, un livre traitant du dénis de grossesse qui m’a fait couler beaucoup de larmes.
  7. Goodreads: Un livre qu’on n’aura de cesse de recommander: Encore une fois sans hésitation, Ma vie pour la tienne, qui a été repris en film d’ailleurs. Une magnifique histoire de famille autour d’un combat contre la maladie.