Critique Virgin Suicides


Virgin_Suicides

Au cours des années 70 dans un quartier bourgeois, Cecilia Lisbon, benjamine de 5 jeunes filles belles et blondes, se suicide soudainement.

CRITIQUE

Virgin suicides fait parti de ces films qui vous mettent une claque de par son final dramatique et ses scènes si étranges… Sofia Coppola à toujours été une réalisatrice qui m’intriguait beaucoup. J’ai donc décidé de débuter sa filmographie avec « Virgin suicides« , étant une grande admiratrice de Kirsten Dunst.

Le film débute donc avec un drame qui nous suivra tout au long des minutes et qui deviendra de plus en plus intenses avec l’avancée du film. Malgré une image douce, joviale et très mystérieuse, le film se veut sombre et mélancolique à la fois. Une belle maitrise des émotions que je dois réellement souligner. L’histoire en elle même est déjà très dramatique, mais les sœurs ont un côté angélique qui donne au film une fragilité déconcertante que Sofia Coppola exprime magiquement bien. Les acteurs et actrices présents au casting sont tout bonnement excellents. Que ce soit les 5 sœurs, les petits amis ou même les parents très croyants, tous s’en sortent haut la main avec mes applaudissements.

Le film possède une belle morale, qui sera certainement difficile à cerner pour certains mais qui est tellement flagrante. Le film dénonce l’éducation trop strict et trop puritaine avec punitions, restrictions et mode de vie « trop » cadré qui peut provoquer des réactions déconcertantes. Bref , vous l’aurez compris, Virgin Suicides est une pépite qui aurait pu être parfaite si le film n’avait pas certaines scènes longuettes et inintéressantes.

MA NOTE: 17/20

Publicités

11 réflexions sur “Critique Virgin Suicides

  1. Tout le monde s’est emballé sur ce film alors qu’il n’y a vraiment pas de quoi. Je n’ai sans doute pas l’âme d’une midinette ou – bien plus certainement – je suis allergique au cinéma de Sofia Coppola.

    J'aime

  2. Le livre dont est tiré ce film est également assez bizarre, mais pour le coup le film est assez fidèle dans les ambiances. d’ailleurs, même après plusieurs années, ayant vu le film, lu le livre, je ne sais toujours pas si j’aime ou pas !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s