Critique Ils


Ils

Lucas et Clémentine, un couple trentenaire expatrié en Roumanie, habite depuis peu une maison isolée en banlieue de Bucarest. Elle, professeur de Français, lui, romancier, vivent un bonheur paisible… Pourtant, un soir, dans leur maison, tout va basculer… La pluie battante fait rage à l’extérieur… Le téléphone retentit, des voix lointaines au bout du fil… incompréhensibles. Le couple n’est pas seul… Le cauchemar commence… ILS sont là…

CRITIQUE

La synopsis est plutôt tentante n’est ce pas? Je dois admettre que je ne connaissais pas du tout ce petit film franco/Roumain et que seule la synopsis m’a fait acheter ce film. D’après certains cinéphiles que je côtoie, leur avis sur ce long métrage était assez mitigé, je me devais de le voir rapidement.

Le film possède une scène d’entrée plutôt intéressante et intrigante qui m’a scotché tout au long de ces 5 minutes. J’ai clairement adoré et cela annoncé le ton. Les deux personnages principaux, Lucas & Clémentine sont joués par des acteurs méconnus mais qui possède tout de même un certains charmes. Le pari du jeu des personnages est donc réussi. En ce qui concerne les décors, eux aussi sont pas mal avec une maison lugubre et un style de labyrinthe en sous sol assez sombre et qui m’a rendu assez nerveuse.

Venant en maintenant à  l’histoire, malgré une lenteur certaines à quelques moment du film, le stress est omniprésent tout au long et il ne m’a pas quitté. Puis quand on apprend qui sont ces « ILS » j’ai clairement été choqué de cette découverte, je ne m’attendais pas du tout à ça et le pari est donc réussi. Je ne dis pas que le film gore, au contraire, je ne dis pas qu’il fait peur… mais il est vachement stressant. Alors certes ce n’est pas LE film de l’année, mais il fera passer un bon moment.

MA NOTE: 13/20

Publicités

16 réflexions sur “Critique Ils

  1. Je l’avais vu au cinéma à l’époque, j’avais plutôt bien aimé (je ne l’ai pas revu depuis), vraiment flippant sur certains truc,et la fin est presque affligeante suivant sur quel axe on se pose.

    Au niveau peur, ce que j’aime, ce sont les moments de silences, moments où on voit d’étranges silhouettes derrière les deux personnages principaux.

    Une des dernières scènes (que je ne révélerai pas pour ne pas spoiler) m’a vraiment choqué à l’époque. C’était une violence vraiment … réaliste.

    J'aime

    • Je suis entièrement d’accord avec ce que tu dis. Les scènes ou l’on apperçoit uniquement des bribes de ces fameux « Ils » sont stressantes. Surtout que pendant une longue partie du film, on ne sait pas qui se cache derrière ses ombres. Et la scène final m’a choqué dans le sens ou les personnes qui ont fait ça ont pris ça comme quelque chose de normal et reprennent le train train quotidien comme si de rien n’était

      Aimé par 1 personne

      • Ah tu spoiles la fin du coup, c’est vrai qu’il y a prescription. Sur l’éducation des jeunes, devenant des meurtriers par « jeu », il y a un film qui va beaucoup plus loin, il se nomme Eden Lake (avec Michael Fassbender) et punaise … La violence des gamins envers le couple de héros est débordante de violence,

        Un film assez choquant, très cru et qui montre une image des jeunes adolescents britanniques bien sombres (en dehors de l’aspect délinquants).

        J'aime

      • Oui oui j’ai vu Eden Lake, par contre j’ai aps du tout adhérer au final de Eden Lake, je le trouve un peu gros!
        La scène de torture est horrible, pauvre homme quand même !

        J'aime

      • C’est gros peut être mais bien plus violent que « Ils », c’est presque d’un niveau de Funny Games.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s