Critique Hunger Games, La révolte: Part 1


Hunger_Games_La_Revolte_partie_1

Katniss est devenue le symbole d’une rébellion contre le pouvoir totalitaire. Son destin, celui de ses proches, et celui de Panem sont en jeu.

CRITIQUE

Mon avis va certainement en décevoir plus d’un, mais je n’ai pas du tout accroché avec ce film et je vais expliquer le pourquoi du comment tout de suite…

Il faut savoir que j’avais apprécié les deux premiers volumes de cette saga et il me tardait vraiment de voir celui-ci. (A savoir je n’ai pas encore lu le troisième bouquin des Hunger Games). On retrouve donc ici Katniss dans le District 13 puisque le 12ème a complètement été réduit en poussière. Jennifer Lawrence est comme à son habitude très bonne, même si je la trouve moins convaincante que dans les deux premiers films. Il faut savoir qu’elle interprète ici beaucoup de scènes à émotions et je pense vraiment que ce n’est pas son fort. Elle est bien plus douée en scènes d’actions et de combats. Malheureusement pour nous (moi?) Peetah est très peu présent dans ce Hunger Games, la révolte première partie. On ne l’aperçoit qu’à travers un misérable écran et les quelques minutes finales… Dommage! J’aurai apprécié le voir plus. Et puis Gale me tape sur le système…

Bref, ce troisième opus est donc bien plus sombre et adulte que ses deux prédécesseurs et je n’ai pas trouvé la magie que j’avais pu voir auparavant. Je trouve le film long, très long, trop long… et je mourais d’envie qu’il se finisse. Une seule scène m’a clairement absorbée et je m’endormais presque devant l’avancée des plans. Je suis donc déçu mais il me tarde tout de même de voir le film final qui sera sans doute une apothéose. Heureusement que le casting et la performance des acteurs (et surtout de Mlle Lawrence) relève le niveau.

MA NOTE: 08/20

Critique Hunger Games l’embrasement


Hunger_Games_L_Embrasement

Katniss est rentrée chez elle saine et sauve avec son partenaire Peeta. Mais ils sont obligés de laisser une fois de plus leur famille.

CRITIQUE

Je suis à fond dans ma période Hunger Games ces temps ci, et j’ai donc décidé de revoir le deuxième volet de cette saga, c’est à dire « Hunger Games, l’embrasement« , que je n’avais plus revu depuis sa sortie au cinéma. L’histoire reprend donc à la fin de Hunger Games premier du nom, et on retrouve Katniss et Peetah, les deux vainqueurs du 74ème tournoi des jeux.

Je dois dire que comparé à son prédécesseur, ce second volume est un cran en dessous et je vais expliquer pourquoi. Je trouve la première partie (environ les 75 premières minutes du film) assez ennuyante et possédant beaucoup trop de blabla et de scènes inutiles. Je pense ne pas être la seule à préféré l’action dans l’arène et je trouve cette partie bien trop courte comparée aux longueurs de la partie en dehors de cette jungle. Malgré tout, une fois arrivé dedans, les actions s’enchainent et les meurtres ainsi que les pièges surpassent largement le premier opus. Qu’il s’agisse des singes, de la fumée ou encore de cette horloge géante tournante, le réalisateur se surpasse sur tout les points et le visuel est bien meilleur. De plus, sachant les autres tributs plus forts, leur façon de se débrouiller m’a parut crédible et tout les personnages s’en sortent pas trop mal. Mention spéciale pour Jennifer Lawrence qui survole le casting avec une interprétation magistrale et une palette d’émotion impressionnante. Katniss & Peetah font rêver dans leur pseudo couple, Gale reste correct, Prim est toujours à croquer, les habitants du Capitol sont méprisables et les tributs sont en formes, que demander de mieux?

Pour conclure, je trouve ça donc bien dommage d’avoir étalé la première partie sur plus d’une heure laissant moins de place à l’action dans l’arène, mais l’action présente, les décors et les effets spéciaux spectaculaires rattrapent le tout pour laisser place à un film plutôt correct.

MA NOTE: 14,5/20