Critique Un homme inquiétant


Un_Homme_Inquietant

Dana Morgan perd son mari d’un cancer et se retrouve seule avec sa fille, Ariel. Lors d’une réunion de soutien, Dana fait la connaissance d’Adam.

CRITIQUE

Avec cette vague de chaleur qui c’est abattue sur la France aujourd’hui, j’en ai profité pour regarder ce petit téléfilm et ne pas fondre au soleil. Je zappe donc de chaîne et je vois ce téléfilm avec une belle brochette d’acteur de série à l’affiche. On retrouve donc Emily Osment, que j’ai découvert récemment dans Young & Hungry, Paul Johansson alias Dan Scott dans Les frères Scott et Gregg Sulkin découvert dans la sitcom Faking It.

Mettez vous donc bien dans la tête qu’il s’agit d’un téléfilm et non d’un film.Il faut donc prendre cette indice en considération. Pour ma part, j’ai plutôt bien accroché, même si je dois admettre qu’il se fait beaucoup mieux en matière de petit téléfilm. L’histoire n’est pas bien compliqué, sans grande surprise puisque l’on apprend assez rapidement qui est « coupable », mais le jeu d’acteur est plutôt intéressant. Les réactions sont probables et on ne s’ennuie pas une seconde. Le bilan est donc satisfaisant.

MA NOTE: 13/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s