Critique Chair de poule


Chair_de_poule_Le_Film

Zach Cooper vient d’emménager dans une petite ville, et il a bien du mal à se faire à sa nouvelle vie… jusqu’à ce qu’il rencontre sa très jolie voisine, Hannah, et se fasse un nouveau pote, Champ. Zach découvre rapidement que la famille d’Hannah est spéciale : l’énigmatique père de la jeune fille n’est autre que R.L. Stine, le célébrissime auteur des bestsellers horrifiques Chair de poule. Plus bizarre encore, les monstres que l’écrivain met en scène dans ses romans existent bel et bien. Stine les garde prisonniers à l’intérieur de ses manuscrits. Mais lorsque les créatures se retrouvent libérées par erreur, Zach, Hannah, Champ et Stine sont les seuls à pouvoir sauver la ville…

CRITIQUE

Pour ceux de ma génération (Les années 90), ou peut être même pour les autres, vous avez forcément déjà vu un épisode de la fameuse série pour enfants, Chair de poule. Avec ce générique totalement pourri et une bande son qui vous trotte dans la tête toute la journée, non? Pour tout vous dire, j’ai carrément acheté les saisons en DVD tellement j’étais nostalgique de cette série horrifique. Lorsque j’ai entendu qu’un film était en préparation, j’ai littéralement sauté au plafond et aujourd’hui, j’ai enfin visionné ce film…

Il faut dire que la technologie a beaucoup évolué depuis la sortie des premiers épisodes, mais je dois admettre que le charme de l’ancien manque cruellement. Dans ce Chair de poule version 2016, tout est numérique, rempli de couleurs criardes et de monstres ne sont pas spécialement effrayants (excepté le pantin qui sera toujours une de mes pires craintes). Le contexte de l’histoire est en revanche excellent. R.L Stine pris au piège par ses propres écrits, il fallait le pondre. De plus, les effets spéciaux sont convaincants et on remarque de suite tout le travail qu’il y a derrière la mise en scène. Le final est quant à lui réussi même si c’est un final prévisible dès les premières minutes. On notera tout de même une bonne surprise en ce qui concerne Hannah (que je n’avais clairement pas vu venir)…

Les trois adolescents sont convaincants, en particulier le duo de Hannah et Zach, interprétés par 2 acteurs que je ne connais pas du tout, Dylan Minnette et Odeya Rush, qui s’en sortent très bien. Par contre, mettre Jack Black pour représenter R.L Stine était une très mauvaise idée. Je trouve qu’il exagère ses scènes et n’est pas du tout crédible en papa méchant attrapeur de monstres. Les personnages secondaires sont divertissants même si on se serait passer de leur présence car ils n’apportent pas grande chose à l’intrigue.

Le film reste tout de même une bonne découverte avec un retour en enfance pour les « plus âgés » et une mise en bouche pour les plus jeunes d’entre vous.

MA NOTE: 14/20

Publicités

3 réflexions sur “Critique Chair de poule

  1. J’ai carrément aimer ce film.. Et pourtant je n’y attendais pas grand chose..
    J’étais fan des romans personnellement, et par contre moi j’aime vraiment l’acteur jack black..Je n’ai qu’à voir ça tête pour rire.. 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s