Critique, Ouija: les origines


ouija_les_origines

À Los Angeles en 1965, une veuve et ses deux filles montent une nouvelle arnaque pour pimenter leur commerce de séances de spiritisme bidon. Chemin faisant, elles font involontairement entrer chez elles un esprit maléfique bien réel. Lorsque la fille cadette est possédée par la créature impitoyable, la petite famille doit surmonter une terreur dévastatrice pour la sauver et renvoyer l’esprit de l’autre côté…

CRITIQUE

N’ayant pas spécialement appréciée le premier opus de Ouija, je n’étais pas enchantée au visionnage de ce second opus. Bref, j’ai suivi mon amie pour voir ce fameux Ouija: les origines et j’ai bizarrement beaucoup aimée.

L’histoire se passe dans les années 60, on retrouve donc les atroces chemises de nuits blanches, un style d’appartement vraiment moche et des bars retro tout ornée de rose pale et de bleu ciel. Les trois protagonistes principales sont incroyablement bonnes actrices. Paulina Zander, la plus grande, interprétée par Annalise Basso est totalement agaçante au début du film, mais devient émouvante et compréhensible au fil des minutes. Son jeu est parfaitement crédible et ses réactions sont « normales » au vue de la situation. La mère Alice, jouée par Elizabeth Reaser est certainement la moins bonne des trois mais reste tout a fait honorable. La palme d’or revient à la plus jeune Doris, jouée par Lulu Wilson, une « inconnue » du grand écran. Ses différentes facettes sont toutes incroyables et ses changements de personnalités sont toutes réussies.

En ce qui concerne la synopsis, la ressemblance avec le premier opus est réduite à néant. La peur est bien plus présente ici (malgré de nombreux jumpscare) et l’adrénaline monte crescendo. L’histoire est bien plus prenante et l’on rentre directement dans cette fameuse possession. Les quelques effets spéciaux sont tout de mêmes bien réussis et je trouve les réactions de tous plausibles. Malheureusement, je n’accroche pas du tout avec ce final qui gâche toute l’intrigue du film.

MA NOTE: 15,5/20

Publicités

Une réflexion sur “Critique, Ouija: les origines

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s