Critique, les animaux fantastiques


les_animaux_fantastiques

1926. Norbert Dragonneau rentre à peine d’un périple à travers le monde où il a répertorié un bestiaire extraordinaire de créatures fantastiques. Il pense faire une courte halte à New York mais une série d’événements et de rencontres inattendues risquent de prolonger son séjour. C’est désormais le monde de la magie qui est menacé.

CRITIQUE

Etant une Potteraddict en puissance, je me devais obligatoirement de voir ce fameux Spin Off de la saga qui a fabriqué un empire.

Ici, il n’est plus question de Londres, mais on se délocalise sur New-York (bien qu’il y ai tout de même beaucoup de ressemblance entre les 2) et on est propulsé de nombreuses années en arrière pour suivre les aventures de Dragonneau. Je vais de suite venir à ce qui m’a dérangé car il s’agit vraiment du gros point faible du film. La couleur utilisée (c’est à dire un vieux jaune bruni très sombre) + le mélange de la 3D est une très mauvaise idée. En effet, on se retrouve avec les 3/4 du film très noir et nos yeux peines à ne pas fatiguer et à desceller les images dans ce noir profond. Cela mis de côté, la 3D est pour une fois assez bonne. De plus, la rapidité des images toujours associée à cette 3D font défiler les images tellement rapides que nos yeux ne peuvent tout voir et on se concentre vachement pour tout distinguer. Dommage!

Les acteurs ne sont pas trop mal. Contrairement à beaucoup, j’ai bien apprécié le rôle du « Nonmage » interprété par Dan Fogler. Sa naïveté et son humour sont bonnes à prendre et il s’intègre parfaitement à l’histoire. Dragonneau, alias Eddie Redyman est moins convaincant et assez lourd. Il ne m’a pas touché et je ne le trouve pas assez présent à l’image. Sinon, quel plaisir de revoir Colin Farrell en méchant et l’apparition de ce cher Johnny Depp est juste magique.

Venant en au plus important… l’histoire. Celle ci est assez intéressante si l’on omet tout les blablas incessants en plein milieu de film. Je conçois qu’avec de nombreuses suites à prévoir, il faut situer l’action et les informations, mais la noirceur du film mélangé avec ce côté soporifique est clairement ennuyeux. Heureusement qu’il y a de nombreux passages intéressants avec ces fameux animaux (excepté le Rhino qui ne m’a pas convaincu). De plus, certains sont assez mignons et je ne dirais pas non pour en adopter un. Le dénouement final est plutôt surprenant et il me tarde tout de même de voir la suite.

MA NOTE: 12,5/20

Publicités

7 réflexions sur “Critique, les animaux fantastiques

  1. Eh bien contre toute attente, j’ai apprécié ce nouvel opus. Les acteurs sont excellents et le bestiaire amusant. Je n’ai rien senti de soporifique dans cette aventure,si ce n’est le problème d’exposition – quasi incontournable – de toute saga qui commence.

    J'aime

    • Je suis d’accord pour le bestiaire qui est pas mal complet et qui je pense va beaucoup s’agrandir avec les futurs épisodes. Mais contrairement à toi, j’ai trouvé de nombreux passages en milieu de film assez ennuyants 🙂
      Merci pour ton commentaire ^^

      Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Tag des copines | aliehobbies

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s