Critique, Nos étoiles contraires (Livre)


nos-etoiles-contraires

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence…

CRITIQUE

Cela fait plus d’un an que j’ai eu l’occasion de voir le film, et je dois dire qu’il m’avait vraiment ému. De ce fait,  j’ai acheté le livre, mais je ne l’ai jamais lu jusqu’à cette semaine. Verdict? Le livre est tout aussi bon que le film, voir meilleur.

Il va de soit qu’il y a bien plus de détails dans la version livre de Nos étoiles contraires, mais ce sont des détails intéressants qui aurait pu être ajoutés au films. Dommage pour ce second. De plus, on en apprend beaucoup plus sur la relation difficile entre Hazel et ses parents, mais aussi sur le regard qu’elle a sur sa maladie.

En ce qui concerne son amour avec Augustus, je dois dire que j’ai eu un peu de mal à m’y plonger totalement dedans et que le dé-clique se fait sur les derniers chapitres.. Cependant, leur ressenti  face à cette maladie et le fait de voir comment ils anticipent leurs mort chacun de manière différente est un point très positif. Leur amour est tellement passionnelle qu’il ne pourra que vous toucher et les mots qu’utilisent Gus pour parler de sa bien aimée son toujours très bien choisis.

Le style d’écriture de John Green est simple et fluide mais je regrette que l’émotion ne soit pas totalement présent et que je n’ai versée aucune larme contrairement à Si je reste qui m’avait fait vidé mon paquet de mouchoir. Attention, je ne dis pas qu’il n’est pas triste, je dis juste que la manière dont sont tournés les phrases sont moins touchantes.

Quoi qu’il en soit, j’ai passé une agréable lecture et comme dis plus haut, l’écriture et le ton est tellement facile à lire que le livre en est réellement plaisant.

MA NOTE: 16/20

Publicités

3 réflexions sur “Critique, Nos étoiles contraires (Livre)

  1. Je trouve que ce Roman est le Roman type a lire avant de voir le film. Parce que le film est très proche en terme d’histoire, et qu’il n’y a que les pensées de Hazel pour ponctuer la différence. J’ai lu le livre avant, et j’en ai pleuré toutes les larmes de mon Corps (bon, je n’étais pas très objective, mon Grand-père était décédé du cancer a peine 4 mois avant). Mais ce sont pour moi tous les deux des perles de l’univers jeunesse en tous cas !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s