Critique De chair et de sang


couv30591974.jpg

Michael Myers, Freddy Krueger, Jason Voorhees, ces quelques noms suffisent à donner des frissons et à évoquer des scènes d’anthologie dans l’esprit des spectateurs. Préfacé par Alexandre Aja, le réalisateur du film Haute-Tension (avec Cécile de France), cet ouvrage inédit est écrit par Arnaud Bordas, critique cinéma pour le Figaro Magazine. Il revisite les plus grands méchants du cinéma d’horreur, des années 1960 avec l’apparition de Norman Bates aux années 2000 en passant par les années 1980, l’âge d’or des films d’épouvante. Un ouvrage incontournable pour tous les fans de cinéma.

CRITIQUE

Commençons déjà par la mise en page du livre qui est une petite perle à elle même et qui mérite un avis à son sujet. Les films sont classés par date de sortie avec de nombreuses images tirés des affiches ou de certaines scènes cultes de chacun d’eux. La couverture est une image de Myers en grand plan et qui fait donc référence à l’un des plus grand tueur à ce jour.

Ce livre est un recueil des plus grands tueurs du cinéma horrifique. On y retrouve de très grands assassins tels que Freddy, Jason, Jigsaw, Carrie ou encore la mort elle même de Destination Finale. Le tout étant noté par des petites étoiles que l’on attribue selon son degrés de férocité de chaque personnage. A chaque tueurs, le film ou il apparaît ainsi que la synopsis de celui-ci (Très connu pour la plupart). Ce petit point est d’ailleurs assez négatif car on y découvre très peu de film méconnu (pour ma part, j’en ai réellement découvert 3) sur la cinquantaine d’assassins qu’il présente, et ce sont tous d’anciens movies.

Malgré cela, j’ai adoré re-découvrir pas mal de mes films favoris sous un autre angle. On y découvre à chaque fois une petite anecdote sympathique (Celle du réalisateur de Jeepers Creepers étant ma plus grande révélation) et je vous invite à faire des recherches sur ce Monsieur pour savoir de quoi je parle. J’ai passé une agréable lecture à me remémorer certaines scènes et j’ai eu grand plaisir à voir que cette lecture n’était pas très longue. Dommage que le livre s’arrête sur REC sorti en 2007 bien qu’il ai été publié en 2015. J’espère tout de même qu’un deuxième opus verra le jour d’ici peu.

MA NOTE: 17/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s