Critique Scream, Saison 1


Sans titre 7

A Lakewood, un tueur masqué déguisé en fantôme sème la terreur autour de lui, faisant remonter à la surface les secrets d’un passé trouble. Le coupable aurait-il un lien avec le mythique Brandon James, qui avait à l’époque laissé de nombreuses victimes sur son passage ? L’assassin était alors obsédé par la jeune et belle Daisy. La fille de celle-ci, Emma, a aujourd’hui l’âge de sa mère au moment des drames. Le cauchemar recommencerait-il ? Qui sera la prochaine cible du détraqué ?

CRITIQUE

Ce n’est plus un secret pour personne, je suis une adepte des films d’horreurs et Scream fait littéralement parti de mes favoris (Paix à ton âme Mr Craven). Quand j’ai entendu qu’une série aller voir le jour, j’étais assez mitigée… Et donc, après 10 épisodes et une saison terminée, voici mon humble avis… Je suis satisfaite.

Bien entendu, il y a toujours des questions existentielles que l’on se pose au clap final du 10ème épisode, mais globalement, la série s’en sort pas trop mal. Commençons par les personnages, j’ai eu pas mal de coup de cœur lors de cette première saison. Brooke est sans doute mon personnage favoris. Un caractère fort derrière un visage d’ange. Emma n’est pas très loin derrière, je trouve son jeu d’actrice très performant, malgré des réactions peu cohérentes. Audrey est pas mal aussi. Par contre, chez les garons, c’est complètement autre chose. Aucun ne sort particulièrement du lot, même si Kieran à plutôt une belle gueule je dois l’admettre…

L’intrigue est bien ficelé et le dénouement finale est une réussite. Je ne m’attendais pas à ce tueur, malgré que son identité m’avait tout de même traversé l’esprit. Quoi qu’il en soit, je suis donc ravie de cette première saison et j’attends avec impatience la seconde.

MA NOTE: 15,5/20

Publicités

6 réflexions sur “Critique Scream, Saison 1

  1. J’ai suivi les 5-6 premiers épisodes, et suite à ma longue coupure internet, je me suis rendu compte que je n’avais pas du tout envie d’y revenir en fait. Personnellement, j’aime bien le concept du tueur à identifier et tout ça. Mais alors les personnages m’ont paru totalement plats, et avec parfois des actions/réactions totalement à côté de la plaque. Du coup, je crois que je ne reprendrai jamais (je me suis spoilée l’identité du tueur, et sa culpabilité venait justement de m’effleurer l’esprit là où je m’étais arrêtée à cause d’un cliffhanger un peu suspect 😛 ). Mais je ne jugerai pas trop l’effet de surprise ou pas vu que je ne connais pas les autres éléments apportés par les épisodes suivants.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s