Critique, Au bout du tunnel


affiche-au-bout-du-tunnel-66684

Joaquin est un ingénieur en informatique paraplégique qui se déplace en fauteuil roulant. Une nuit, travaillant dans son sous-sol où il répare des ordinateurs, il entend un bruit quasiment imperceptible. En écoutant à travers le mur, il entend un groupe de voleurs en train de construire un tunnel passant sous sa maison pour aller cambrioler une banque…

CRITIQUE

Vous ne le savez peut être pas, mais j’ai une énorme passion pour les films espagnols (Oléé). Après avoir lu la synopsis de Al final del tunel, je me devais de le voir étant assez friande de ce genre de film à la Panic Room.

Le film met en scène Joaquin, un homme paraplégique qui ne se déplace qu’en fauteuil roulant. Il accepte d’héberger une femme et sa fille mais passe le plus clair de son temps dans sa cave. La première quinzaine du film est assez ennuyante et il ne se passe pas grand chose, de plus les couleurs froides et ternes du métrage n’apporte qu’un côté sombre et il est clair que l’image n’apporte aucun visuel surprenant. Les acteurs sont tous assez crédibles, excepté peut être Berta (La jeune femme qu’il héberge), qui en fait sans doute trop pour un film de ce genre.

Cependant, le film prend une toute autre tournure lorsque Joaquin surprend une discussion à travers les murs de sa cave. Un gang de malfrat prépare un braquage dans la banque situé quelques mètres plus bas et Joaquin va tout faire pour contrer ces braqueurs. Le grand point positif du film est bien entendu l’histoire. Je la trouve totalement innovante et le fait d’y incorporer un jeune homme handicapé est un grand plus pour la réalisation. Le film étant à petit budget, il est clair que les effets spéciaux et les grandes scènes d’actions sont très peu présentes, mais c’est ce qui donne tout son charme à ce métrage et ceci lui apporte un côté réel au niveau de l’intrigue. L’autre grand point positif est le suspense, qui est présent les 3/4 du film et monte crescendo minute après minute. Les retournements de situations sont également très présents et même si l’on est peu surpris par la plupart d’entre eux, la manière dont cela est amené montre une grande maitrise dans la réalisation.

Le final reste prévisible même si certaines scènes sont étonnantes. Un film qui est malheureusement passé inaperçu selon moi et qui mérite son heure de gloire malgré quelques points faibles.

MA NOTE: 15,5/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s